Coupe du printemps Poussins 2011

Dimanche 27 mars, nous venions à peine de changer d’heure, certaines grandes personnes trainaient les pieds vers les isoloirs, le prix de l’essence continuait à monter en flèche, et pourtant, des préoccupations bien plus sérieuses occupaient l’esprit de nos plus jeunes gymnastes, tandis qu’ils convergeaient, morts de trouille ou parfaitement inconscients, vers la salle de Hoenheim.

Difficile de savoir à quoi ils pensaient exactement, tandis que nous leur distribuions leurs tenues dans les vestiaires. Certains y voyaient déjà accrochées une dizaine de médailles, d’autres s’inquiétaient du mode opératoire pour aller aux toilettes, tous étaient impatients de montrer à leurs parents, tendus eux-aussi, de quoi ils étaient capables.

La coupe du printemps est une compétition à l’issue de laquelle un classement par équipe (cinq notes comptabilisées) et un palmarès individuel sont établis.

Nous avions engagé deux équipes cette année.

Nathan, Frédéric, Benjamin, Cyprien et Lucas furent les premiers à entrer en piste, sur le coup de midi, prêts à dévorer de la barre fixe, reprendre une part de saut de cheval, réclamer du rab de parallèles et pourquoi pas, un peu de sol pour digérer. La grande majorité de ces “poussins” vivait sa première expérience en compétition. On leur avait appris à saluer les juges et ils ne s’en privaient pas, dès que l’occasion se présentait, presque jusque dans les couloirs, et nous regrettons qu’il n’existe pas un trophée de l’équipe la plus polie, sans quoi nous raflions la mise.

Sur les agrès, ils ne déméritèrent pas non-plus, réalisant leurs enchainements avec le maximum d’application et une qualité certaine quand on considère que la plupart sont encore dans leur première année de gymnastique. Bien entendu, il y eut quelques trous de mémoires, quelques cascades plus ou moins volontaires (mention spéciale pour Benjamin à la barre fixe, qui eut le courage (ou la témérité) de remonter immédiatement pour refaire sa sortie, sur les pieds cette fois),  mais ces enfants n’ont pas à rougir de leurs prestations. Ils firent tout simplement de leur mieux. Ils se classent huitièmes, et s’ils passent à côté de ces poignées de médailles auxquelles ils avaient rêvé, c’est une belle expérience qu’ils peuvent accrocher autour de leurs cous, la promesse de podiums à venir, et surtout, nous l’espérons, de beaux souvenirs. Une première compétition, ça ne s’oublie pas. Jamais.

A peine le temps de digérer cet épisode, et déjà, Yann, Jules, Dorian, Sacha, Adrien et Robin s’élançaient à leur tour. Plus expérimentés (c’est à dire avec deux ou trois compétitions de plus dans les jambes, tout est relatif…), notre deuxième équipe était prête à en découdre. Le saut de cheval et les barres parallèles ne posèrent aucun problème, on put seulement se rendre compte des gros progrès réalisés par ces gymnastes, de leur envie, de leurs jambes tendues, et du large sourire épinglé sur leurs visages à chaque sortie d’agrès. Les stylos des juges commençaient à sécher, il n’y avait pas grand chose à sanctionner sur ces mouvements très “propres”, rabattus à l’entrainement comme une comptine dont on oublierai presque le sens, à force de la réciter par cœur. La barre fixe représenta cependant un obstacle un poil plus haut. Par nature. Quelques imperfections rappelèrent à nos “poussins” que toute comptine comporte des rimes piégeuses, se manifestant ici par quelques écarts de jambes, prises de mains aléatoires et chutes non-stabilisées. Bref, n’y pensons plus. Il reste le sol. Tout est encore possible. Sur ce dernier agrès, nos gymnastes s’appliquèrent plus que jamais mais un spectateur distrait avait du laisser une porte ouverte, produisant un courant d’air néfaste, bref, certains équilibres et pas mal de planches vacillèrent, pénalisant évidemment les notes finales. Courant d’air ou simples erreurs de jeunesse (supporter, choisis ton camp), ces déséquilibres entachèrent (un peu) les prestations à cet agrès mais dans l’ensemble, cette deuxième équipe réalisait une compétition pleine. De qualités, de suspens, de bonne humeur et d’envie de bien faire.

Yann, Jules, Dorian, Sacha, Adrien et Robin montent fièrement sur la troisième marche du podium, et ils ne l’ont pas volé. Pour la majorité d’entre eux, c’est une première médaille dont on les décore devant leurs parents, et on imagine facilement que certains aient dormi avec.

Côté classement individuel, Yann Grigoriev démontre une nouvelle fois sa domination sur l’année d’âge 2003 en remportant le titre pour la deuxième année consécutive. Perché sur la première marche, nous lui souhaitons d’y rester le plus longtemps possible.

Notons la belle sixième place de Jules Driant, parmi les gymnastes nés en 2002. Cette performance ne fait que souligner le sérieux  aux entrainements, qui finit toujours par payer. Nul doute que s’il continue sur cette lancée, Jules ne restera pas longtemps simplement au pied des podiums.

Enfin, Robin Knipffel, Dorian et Sacha Malischewski et Frédéric Tissaud se classent dans les dix premiers de leurs catégories respectives.

Un grand bravo à eux, ainsi qu’à tous les autres.

Impossible de terminer ce (bref) résumé sans remercier nos juges maison, Matthieu, Nicolas, Kévin et Adrien, qui démontrent une nouvelle fois leur investissement, et que nous retrouverons bientôt de l’autre côté de la table, sur les agrès.

Sans oublier Stéphanie et Sonia, qui nous aident à encadrer (voire couver) ces poussins tout au long de l’année.

Merci enfin à tous les parents, pour leur soutien et leurs encouragements.

Vous trouverez ci-joint une copie du Palmares.

Arnaud, fier d’eux.

Copie de Coupe du Printemps Poussins 2011


4 commentaires sur “Coupe du printemps Poussins 2011”

  1. KLIPFEL dit :

    Bravo pour ce bel article qui résume parfaitement cette journée forte en émotion !!!

    Une petite rectification : il s’agit de Robin KLIPFEL et non Knipffel.

  2. SCHMITT Chantal et Alain dit :

    Nous sommes très fier de la performance de toute l’équipe
    de La constantia et surtout de notre petit fils
    Robin Klipfel qui a eu sa médaille tant désirée et méritée
    Félicitations et bravos à toutes et tous
    Mamie et papy

  3. osman dit :

    Bravo à tous les jeunes poss’ de la Constantia.
    Rendez-vous pour votre prochaine compétition le 22 mai 2011 à Wasselonne !

    Osman

  4. Sonia dit :

    Bravo à nos jeunes poussins, continuez ainsi et merci pour
    cet article si bien tourné.